Reconnaître un tissu d’habillement

Les tissus d’habillement sont sûrement les tissus dont on a le plus besoin. Ils varient selon le type de vêtement et la préférence de chacun. Ils ne sont pourtant pas toujours pas reconnaissable à première vue d’œil, ni même au toucher à moins d’être un vrai expert. Même en présence d’étiquettes d’informations sur le vêtement, il n’est pas toujours facile de décrypter ce que celles-ci veulent dire. Vu qu’il est important de pouvoir reconnaître un tissu d’habillement pour diverses raisons (entretien, qualité, …), voici quelques astuces pour ce faire.


Astuces et informations pour reconnaitre divers tissus d’habillement

Il existe plusieurs sortes de tissus qui réagissent et s’entretiennent de façon différentes.

LES TISSUS D’HABILLEMENT EN FIBRES NATURELLES

LES TISSUS D’HABILLEMENT EN FIBRES NATURELLES

LES TISSUS D’HABILLEMENT EN FIBRES NATURELLES

Les meilleurs tissus à porter en tant que vêtement sont ceux en fibres naturelles. Il s’agit en premier lieu du coton fabriqué à partir de graines de cotonnier. On peut le reconnaître en brûlant une petite couture ou un petit ourlet puisqu’il brûle très vite en laissant juste un petit filet de cendre. Ensuite, il y a la laine, qui dérive de la toison des moutons. Ce tissu d’habillement brûle très lentement tout en crépitant. Puis il y a le lin qui résulte du liber de lin, et enfin la soie qui brûle doucement tout en émanant  une senteur de corne qui brûle. La soie s’obtient des insectes séricigènes.

LES TISSUS D’HABILLEMENT EN FIBRES ARTIFICIELLES

LES TISSUS D’HABILLEMENT EN FIBRES ARTIFICIELLES

LES TISSUS D’HABILLEMENT EN FIBRES ARTIFICIELLES

Il y a également les tissus d’habillement en fibres artificielles comme la viscose qui est très souple, hydrophile et antistatique. Il s’agit d’un fil de cellulose régénérée qui s’obtient grâce à un procédé appelé viscose. Mis à part le trichloréthylène, tous les solvants peuvent enlever les tâches sur la viscose. Cette dernière ne se lave pas à plus de 40° ; ce tissu ne nécessite aucun essorage et se repasse à moyenne température. L’acétate est aussi un tissu en fibre artificiel. Connu également sous l’appellation dicel, ce tissu d’habillement se lave uniquement à la main et se repasse à l’envers à fer doux. L’acétate ne supporte ni la Javel, ni l’acétone et encore moins le trichloréthylène. Son lavage au perchloréthylène est alors conseillé.  Comme tissu en fibre artificiel il y a également le triacétate qui est tout simplement une fibre d’acétate. Il se lave donc comme tel et lorsqu’on le brûle, on le reconnait par sa fonte en petite boule noire.

LES TISSUS D’HABILLEMENT EN FIBRES SYNTHÉTIQUES

LES TISSUS D’HABILLEMENT EN FIBRES SYNTHÉTIQUES

LES TISSUS D’HABILLEMENT EN FIBRES SYNTHÉTIQUES

Puis enfin, moins recommandé en tant que tissu d’habillement mais existant tout de même, il y a ces types de tissus en fibres synthétiques. Ce sont les acryliques, les chlorofibres, les polyamides (nylon et rilsan) et enfin les polyesters (tergal et dacron). L’acrylique qui est soit courtelle, soit crylor, soit dralon, ou encore orlonest est un tissu résistant et isolant. Il  se lave à la main à 30° sans essorage. Son lavage au perchloréthylène est préconisé mais à faible dose. Les chlorofibres ou Rhovyl sont des fibres qui sont très douces et souples. Ils n’aiment toutefois pas l’eau et en brûlant, ils se rétractent. Les polyamides dont le nylon et le rilsan sont des tissus légers et résistants. Ils se lavent à 30° et ne supportent pas le lavage aux acides ni à l’eau de Javel. Le nylon en particulier fond en brûlant et forme une boule dure qui dégage une légère senteur de céleri. Le rilsan, lui, fond et forme également une boule mais cette fois elle dégage un parfum de suif. Les polyesters sont constitués de fibres résistantes. Ce type de tissu se nettoie à pas plus de 60° en utilisant à très faible dose et avec beaucoup de précautions, des solvants ou aussi de l’eau de Javel. Ce tissu n’a pas vraiment besoin de repassage et si besoin est, seulement à température très faible.

Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire